Un acte de naissance = un citoyen

21 nov. 2017

Remise solennelle d’actes de naissances aux populations des communes de Maga, Touloum et Mouvouldaye dans la Région de l’Extrême Nord

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en collaboration avec le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD) et le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA) ont procédé le vendredi 10 novembre 2017 au Cercle municipal de Maroua, à la remise solennelle de 17 000 actes de naissances à des enfants, jeunes et adultes dans les communes de Maga, Touloum et Mouvouldaye dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun.

Les communes de Touloum, Mouvouldaye et Maga comptent plus de 220 000 habitants. Selon un sondage récemment mené dans les centres de santé, les chefferies et les Services départementaux de l’éducation de base et secondaire, environ 40% des populations de ces communes ne disposent pas d’acte de naissance, ce qui constitue une situation préoccupante pour les Maires. Selon l’étude diagnostic par la suite menée, ce déficit est dû à l’insuffisance de moyens financiers, techniques et opérationnels, l’enclavement des villages, l’analphabétisme et le chômage.

Rappelons que quoiqu’un acte de naissance soit gratuit pour un enfant de moins de 3 mois, l’enclavement des villages occasionne des coûts de déplacement pour les parents qui doivent se rendre à la Mairie pour l’établissement de ces actes de naissance. D’autre part, pour les enfants de 3 à 6 mois, les coûts s’élèvent à environ 2500 francs et au-delà, à travers la procédure de  jugement supplétif, les couts de composition du dossier, déplacements, certification des papiers auprès des autorités, de prise en charge des témoins aux audiences, etc., s’élèvent à au moins 30 000 francs CFA.

Afin d’accompagner les populations et les communes cibles dans la régularisation de cette situation qui porte entrave au développement de ces localités, le PNUD en partenariat avec le MINFOPRA a mis en place un dispositif de production accélérée d’actes de naissances à travers le programme d’Appui à l’Amélioration de la Qualité de service aux Usagers (PAAQSU). Ce dispositif s’appuie d’’une part, sur le renforcement des capacités des communes par la réorganisation du fonctionnement du service d’Etat civil, la planification et l’organisation du travail, l’acquisition du matériel ; et d’autre part, la mobilisation de la contribution des populations par le paiement des frais médicaux et de justice en vue de la production des leurs actes de naissance.

Grâce à la mobilisation d’une cinquantaine de jeunes bénévoles relais communautaires et stagiaires, près de 21 000 000 de francs CFA ont été mobilisés par les populations pour la production d‘environ 17 000 actes de naissance pour les enfants, les jeunes et les adultes âgés de 0 à 75 ans.

Comme l’a relevé Mme Allegra Baiocchi, Représentant Résident du PNUD, « l’acte de naissance est indispensable pour tous. Elle constitue la base essentielle pour la mise en œuvre de toute stratégie de développement et garantit au citoyen, entres autres, le droit à l’éducation, à la participation à la vie politique et à l’accès à l’emploi ».

Cette cérémonie marque le début d’un processus pour lequel les communes et les populations se sont engagées, afin de donner une identité légale à tous les membres de la communauté.

Cette cérémonie marque le début d’un processus pour lequel les communes et les populations se sont engagées, afin de donner une identité légale à tous les membres de la communauté.

Contacts pour plus d'information

Jean Paul Nlend Nkot, Conseiller Technique Principal du projet d’amélioration de la qualité du service rendu à l’usager, Email : jean-paul.nlend@undp.org

Marie Bibiane Mouangue, Analyste en communication au bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Cameroun, Email: bibiane.mouangue@one.un.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe