Le Japon poursuit son assistance en faveur des personnes affectées par les crises sécuritaire et humanitaire au Cameroun

6 mars 2017

Le Gouvernement du Japon a renouvelé son soutien aux populations camerounaises et réfugiées centrafricains et nigérians, affectées par la double crise sécuritaire et humanitaire, en accordant un nouveau financement de 6,21 millions de dollars US aux programmes des agences des Nations Unies et ce pour l’année 2017.

Ce financement est octroyé au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), avec un montant total de 1,938 millions de dollars US pour le projet «Protection pour les réfugiés centrafricains et nigérians et personnes déplacées interne au Cameroun» ; à l’Entité des Nations Unies pour l’Egalité des sexes et l’Autonomisation des femmes (ONUFEMMES), pour un montant de  1,17 million de dollars US pour le projet « La lutte contre l'extrémisme violent à travers une prise en charge adéquate des femmes et des filles ex-otages de Boko Haram et de leurs communautés hôtes dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun » ; au Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour un montant de 1,466 millions de dollars US pour le projet « Assistance alimentaire d’urgence en faveur des ménages affectés par le conflit de Boko Haram dans la région de l’Extrême Nord » ; au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour un montant de 1 million de dollars US pour le projet «Autonomisation des Communautés et Consolidation de Paix dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun » et au Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) pour un montant de 636 000 dollars US pour le projet « Soutien aux interventions permettant de sauver des vies dans les communautés-hôtes et sites de réfugiés, ciblant les réfugiés du Nigéria et de la République Centrafricaine, ainsi que les personnes déplacées internes ».

L’objectif stratégique de ces interventions intégrées et coordonnées vise à soutenir le Gouvernement du Cameroun pour l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la résilience des populations affectées et de la prévention des conflits dans la région de l’Extrême Nord.

Selon l’Ambassadeur du Japon, S.E. Kunio OKAMURA, «Cette contribution réitère le soutien et la solidarité du peuple japonais envers le Cameroun et témoigne un grand respect  du travail acharné des Organisations des Nations Unies pour apporter des solutions durables aux besoins croissants et urgents des populations affectées par les crises. Suite aux différentes attaques terroriste qui ont sévit dans la sous-région, le Cameroun a accueilli chaleureusement des réfugiés et déplacés internes. C’est pour cette raison que le Japon à travers cette contribution soutient les Organisations des Nations Unies qui travaillent avec le Gouvernement camerounais dans l’assistance humanitaire afin de réduire la vulnérabilité des populations affectées, surtout les femmes, les enfants et les communautés hôtes, et de renforcer leur capacités et autonomies».

Pour la Coordinatrice Résidente et Humanitaire, Représentante du PNUD, Mme Najat Rochdi, « 3 ans après le début des crises multiples qui ont impacté le Cameroun, il est primordial d’investir dans la résilience des populations affectées afin de sortir progressivement de l’assistance d’urgence et de s’engager dans des programmes de relèvement communautaire et ainsi, de préparer les bases d’un développement durable. Ce nouveau financement du Japon est l’expression de la solidarité du Peuple du Japon vis-à-vis la population camerounaise qui a toujours fait preuve de générosité ».

Contact information

Sawako Yoshino, Attachée, Ambassade du Japon/ Yaoundé : +237 22220 6202; info@yd.mofa.go.jp

Bibiane Mouangue, Communication Analyst, Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies/ Yaoundé: +237 690 206 942; bibiane.mouangue@one.un.org