Helen Clark, solidaire avec le peuple camerounais qui connait une crise sécuritaire sans précédent

1 sept. 2016

Rencontre de Mme Clark avec les Déplacés internes du camp de Zamaï

L’Administrateur du PNUD, Madame Helen Clark, a effectué une visite au Cameroun du 29 au 30 août 2016. Elle est arrivée au Cameroun dans un contexte où le nombre de populations déplacées et réfugiées dans la région de l’Extrême-Nord est sans cesse croissant ; la cause principale étant la recrudescence des attaques du mouvement Boko Haram dans cette région du Pays.

Madame Clark a pendant sa visite, exprimé sa solidarité au peuple camerounais qui fait face, particulièrement dans sa partie septentrionale, à de nombreux défis. « Pendant que les opérations militaires et sécuritaires sont mises en œuvre, il est urgent d’investir davantage sur le relèvement précoce, l’accès aux services de base, et plus important encore, de créer des emplois et des occupations pour les jeunes afin que ces derniers, à cause de l’oisiveté et de la pauvreté, ne deviennent pas d’autres sources de problèmes» a-t-elle indiqué.

Dans ses échanges avec les autorités et les acteurs locaux, l’accès à l’eau, à la santé et à l’éducation ont également été mentionnés comme des problèmes auxquels font face ces personnes déplacées au quotidien.

Au cours de sa visite Madame Clark a rencontré le Premier Ministre, Chef du Gouvernement camerounais, le Ministre des Relations Extérieures, le Ministre Délégué de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire. Les membres du gouvernement ont pendant leurs échanges, relevé leur satisfaction quant à l’accompagnement du PNUD dans la réalisation de la Stratégie pour la Croissance et l’Emploi, et la réalisation des Objectifs de Développement Durable, particulièrement dans les domaines de l’amélioration de la qualité du service public, la résilience au changement climatique et le relèvement précoce.

Madame Clark a également rencontré les partenaires au développement, les bailleurs de fonds, les représentants de la société civile, les chefs d’agences du système des Nations Unies. Elle a salué l’engagement du Cameroun, et l’accompagnement des partenaires au développement dans leur lutte contre le chômage des jeunes, et l’amélioration des conditions de vie des populations sinistrées dans la région de la région septentrionale et de l’Est.  Elle a également rencontré le Général des forces multinationales dans la région de l’Extrême-Nord, avec qui elle a eu une discussion sur la situation sécuritaire dans la région, salué les actions de l’armée pour le retour de la sécurité et échangé sur le retour possible des personnes déplacées internes dans leurs villages.

Au terme de sa visite, Mme Clark a renouvelé l’engagement du PNUD à accompagner le Gouvernement du Cameroun dans la localisation des Objectifs de Développement Durable, dans son programme de la lutte contre la pauvreté, particulièrement en ce qui concerne le relèvement économique et social des populations de la région de l’Extrême-Nord qui sont confrontées à plusieurs chocs économiques, sociaux et environnementaux

 «La visite dans la région de l’Extrême-Nord m’a permis d’évaluer l’ampleur de l’impact des attaques de Boko Haram sur les populations et je retourne à New York avec une idée précise des défis et des besoins. Dans ce cadre, j’ai demandé à la Représentante Résidente du PNUD au Cameroun,  de renforcer les programmes pour la résilience des populations touchées et ainsi, d’accompagner le gouvernement dans la préparation du retour de ces populations à leurs villages d’origine et dans la préservation de leur dignité». C’est sur cet engagement qu’elle a déclaré lors de la conférence de presse à Yaoundé, que s’est achevée la visite de Madame Hélène Clark.