Développement durable

Malgré son potentiel économique et naturel indéniable, le Cameroun affiche seulement un PIB par tête de 1143 dollars et un taux de croissance moyenne de 3% pour ces trois dernières années, insuffisant pour enclencher un cercle vertueux durable et permettre l’atteinte des OMD. L’indice de développement humain de 0,495 en 2013 classe le pays dans le groupe de pays à indice de développement humain faible. Le taux de pauvreté a stagné entre 2001 (40,2%) et 2007 (39,9%). Il convient d’ajouter que 55% des pauvres vivent en milieu rural. En termes régional, les taux de pauvreté les plus élevés se trouvent le Nord et l’Extrême Nord. Les femmes et les jeunes sont particulièrement affectés. Le programme proposé par le PNUD pour accompagner le gouvernement dans ses objectifs de croissance et d’emploi découle de l’effet UNDAF 4 et de l’effet CPD n°2 : « L’amélioration des revenus et de l’accès des populations de la zone sahélienne aux services socio-économiques de base (eau potable et éducation notamment) ».

Nos objectifs

Le Programme vise à contribuer durablement à la réduction de la pauvreté en milieu rural à travers la promotion de l’emploi durable et à l’amélioration des revenus des populations et des couches les plus vulnérables en zone rurale.Voir

Programme Villages du Millénaire

Inauguration d'un forage à Kalliao dans la Région de l'Extrême Nord du Cameroun; fruit de la coopération entre les Gouvernements du Japon et du Cameroun more

Nos histoires

Un projet d'ananeraie permet aux populations de Kananga de générer des revenus et améliorer leurs conditions de vie

Le MINEPAT et le PNUD, à travers le Sous programme Réduction de la Pauvreté à la Base (SPRPB), ont permis à environ 3000 personnes, originaires du village Kananga, dans la Région du Centre du Cameroun, d’acquérir et de maîtriser de nouvelles compétences dans le domaine des activités génératrices de revenus.Voir 

L’élevage et la pêche pour lutter contre la pauvreté et améliorer les conditions de vie

Au courant des deux années premières années de conduite du projet, les revenus nets générés se chiffrent à 4 370 000 FCFA. Soit 1 770 000FCFA résultant de la commercialisation de 22 Porcs et 2 600 000 FCFA la commercialisation de 2460 Kg de poissons.Voir 

Voir plus d'histoires

Projets et initiatives

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe