Objectifs

Le programme a pour objectif de compléter les interventions nationales et sous régionales ciblées sur l’amélioration de la résilience des populations aux effets des changements climatiques. A ce titre, il s’appuie sur les principes de Rio centrés sur la gestion écologiquement rationnelle des ressources environnementales. Les interventions de cette composante contribuent à faire progresser le concept des droits et des responsabilités dans le domaine de la gestion de l’environnement, et notamment des écosystèmes en prenant en compte deux préoccupations : la détérioration de la base environnementale renforcée par les effets des changements climatiques, notamment sa capacité à entretenir la vie et l’interdépendance de plus en plus prononcée entre le progrès économique à long terme et la nécessité d’une gestion soutenue et efficace de l’environnement. De manière spécifique, il s’agit de doter les institutions nationales/locales et les populations de capacités pour gérer durablement les écosystèmes, et notamment agro-sylvo-pastoraux à travers des pratiques à valeur ajoutée. Un programme de sensibilisation de communication pour le changement de comportements des populations intégrant les autorités administratives, religieuses et traditionnelles sera élaboré et opérationnalisé pour faciliter l’adoption et l’application durables de bonnes pratiques en vue d’induire la maîtrise par les  acteurs clés  des principes de gestion rationnelle des écosystèmes et en particulier, agro-sylvo-pastoraux et les directives en matière de prévention et de gestion des catastrophes. Par ailleurs, le programme dotera les institutions nationales et locales d’outils pour la mobilisation des ressources financières et humaines, y compris les volontaires en vue de leur relèvement et de la gestion des changements climatiques (atténuation et adaptation).  

Les interventions de cette composante contribuent à faire progresser le concept des droits et des responsabilités dans le domaine de la gestion de l’environnement en prenant en compte deux préoccupations : la détérioration de la base environnementale renforcée par les effets des changements climatiques et la nécessité d’une gestion soutenue et efficace de l’environnement.

De manière spécifique, il s’agit de doter les institutions nationales/locales et les populations de capacités pour gérer durablement les écosystèmes à travers des pratiques à valeur ajoutée. Un programme de sensibilisation de communication pour le changement de comportements des populations intégrant les autorités administratives, religieuses et traditionnelles sera élaboré et opérationnalisé pour faciliter l’adoption et l’application durables de bonnes pratiques en vue d’induire la maîtrise par les  acteurs clés  des principes de gestion rationnelle des écosystèmes et en particulier, agro-sylvo-pastoraux et les directives en matière de prévention et de gestion des catastrophes.

Le programme dotera également les institutions nationales et locales d’outils pour la mobilisation des ressources financières et humaines, y compris les volontaires en vue de leur relèvement et de la gestion des changements climatiques (atténuation et adaptation).  

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe