Sous Programme de réduction de la pauvreté à la base

Objectifs

L’objectif global du Sous-Programme de Réduction de la Pauvreté à la Base (SPRPB) est de contribuer de manière significative et durable à la réduction de la pauvreté en milieu rural par la structuration de l’économie locale à travers l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des filières prioritaires.

De manière opérationnelle, il s’agit de renforcer les moyens d’action des acteurs à la base en vue de promouvoir le développement et l’accroissement de la valeur ajoutée des filières de production rurale prioritaires dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’artisanat, de manière à favoriser dans le cadre de la décentralisation, l’émergence de pôles économiques.

Plus spécifiquement, quatre objectifs sont définis pour le SPRPB :

  1. Organiser les producteurs ruraux en vue de mutualiser leurs moyens et de fédérer leurs efforts au niveau local, régional et national;
  2. Renforcer les capacités des organisations de producteurs en vue d’améliorer leur fonctionnement et les aider à développer des stratégies collectives;
  3. Apporter des appuis réfléchis d’un point de vue technique et financier, aux organisations de producteurs (coopératives, unions, fédérations des GIC);
  4. Créer un environnement institutionnel durable et favorable au développement de filières porteuses.

Contexte et résultats attendus

40% de la population camerounaise vit en dessous du seuil de la pauvreté parmi lesquelles 55% vivent en milieu rural. La pauvreté affecte plus particulièrement les femmes et les jeunes. Pour ce faire le Cameroun a élaboré le Document de Stratégie pour la Croissance et l’emploi basé sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Parmi les priorités du Gouvernement se trouve en bonne place l’amélioration des performances du secteur agricole minées entre autres par les aléas climatiques, la recrudescence des grands fléaux dans le nord, le faible rendement des parcelles de production, l’enclavement des zones de production, le vieillissement des producteurs. L’approche par’ filières permet en ce qui concerne le secteur rural de trouver les voies et moyens pour l’économie camerounais de tirer profit des potentialités agricoles au sens large afin de développer des projets structurants à forte valeur ajoutée au plan économique et social.

Le SPRPB soutient l'approche par filière, qui permet en ce qui concerne le secteur rural, de trouver les voies et moyens pour l'économie camerounaise de tirer profit des potentialités agricoles. Ces dernières constituent un pôle de développement des projets structurants à forte valeur ajoutée au plan économique et social à partir de la base. De tels projets devraient avoir un effet d'entrainement sur toute la Commune, le Département voir la Région.

Les actions du SPRPB répondent aux besoins des populations rurales et sont définies en cohérence avec les objectifs de le Document de Stratégie pour la Croissance et l'Emploi du Cameroun.

Au terme de cette phase :

  • 180 organisations faîtières à l’échelle de la commune seront structurées et aptes à mettre en pratique des techniques modernes de production, de conservation, de transformation et commercialisation ;
  • 180 projets structurants à fort effet d’entraînement seront financés et mis en place par ces organisations faîtières préalablement formées à la gestion et à la conduite de leurs avec la contribution technique et financière du SPRPB II ;
  • Les opportunités d’affaires (approvisionnement en intrants, commercialisation des productions, partenariat, etc.) seront accessibles grâce à la mise en place d’un observatoire des filières de base et d’un site web au sein des chambres consulaires du Cameroun.

Bénéficiaires



Le SPRPB II bénéficie directement aux communes rurales et aux différentes catégories d’organisations et d’associations de producteurs et productrices. Pour ce faire, ces organisations qui disposent d’un potentiel à émerger seront encouragées à se constituer en organisations faîtières par filières pour obtenir des appuis techniques et financiers du SPRPB. Parmi ces bénéficiaires, une priorité sera accordée à l’implication des couches sociales les plus défavorisées notamment les femmes et les jeunes, les PVVS et les minorités sociales.a.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe