Réponse rapide pour la résilience et la prévention des conflits des populations des régions de l'Extrême-Nord et de l'Est du Cameroun

Objectif

À la lumière du contexte humanitaire et de la sécurité qui se détériore dans l'Extrême-Nord, en raison des exactions de Boko Haram, des milliers de Camerounais ont fui leurs maisons et vivent dans des familles d'accueil ou occupant écoles. Par conséquent, il est nécessaire de stabiliser la région et promouvoir la sécurité humaine dans un cadre de consolidation de la paix globale articulée autour de la résilience, de l'autonomisation socio-économique, de la prévention des conflits et de la consolidation de la paix, du renforcement des capacités institutionnelles pour la coordination et la gestion du risque et la gestion du développement. 

De même certaines des zones frontalières de l'Est ont également été touchées en raison du conflit en République centrafricaine avec l'afflux des réfugiés conduisant à des tensions communautaires. 

Les principaux objectifs du projet sont de renforcer les capacités au niveau institutionnel, communautaire et local dans les Régions de l’Extrême-Nord et de l'Est du Cameroun pour répondre à la pression créée par l’arrivée massive des réfugiés sur les communautés d'accueil d'une part, et par la menace de « Boko Haram» et les impacts respectifs sur les personnes déplacées internes et la stabilité du pays sur les autres activités.

 Afin d'atteindre ces objectifs, plusieurs activités seront mises en œuvre, à savoir: a) l'amélioration de la résilience et l'autonomisation économique, b) la prévention des conflits et la consolidation de la paix, c) la coordination et le renforcement des capacités de gestion des collectivités locales. 

 

Résultats obtenus

 Inauguration du marché de Mora
  • Plus de 1000 ménages (correspondant à plus de 6000 personnes déplacées interens et populations hôtes) ont bénéficié d'appuis financiers pour les Activités Génératrices de Revenus (AGR) dans les régions de l'Extrême Nord et de l'Est;
  • Trois nouveaux marchés vivriers ont été construits en vue de la redynamisation de l'économie dans les localités de Mora dans la région de l'Extrême Nord, Yokadouma et Batouri dans la région de l'Est;
  • Un couloir de pâturage de transhumance entre les éleveurs nomades et locaux a été mis en place;
  • 2 autres marchés ont été réhabilités à Kousseri et à Mokolo dans la région de l'Extrême Nord
  • Une plateforme de dialogue locale de planning et de médiation comprenant, les autorités religieuses, traditionnelles et les communautés, ainsi qu’une plateforme des ambassadeurs de la paix ont a été mise sur pied;
  • Les administrations locales, les leaders religieux, les medias locaux ont été formés sur la paix et la prévention des conflits et plus de 250 personnes venant de la haute administration au niveau régional et des communes concernées ont été formées sur la gestion des urgences.

Bénéficiaires



Communes, communautés, ONGs, Société civile dans les Régions de l'Est et de l'Extrême Nord du Cameroun.