Projet cohésion sociale

Contexte

Le climat de violence et d'insécurité présent à l’Extrême Nord du Cameroun exacerbe les conditions vulnérables de la population disproportionnellement affectée par des années de pauvreté et de marginalisation des couches vulnérables.  En plus de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition causées par des chocs climatiques successifs comme les sécheresses et les inondations.

La situation actuelle affecte durement les femmes et les jeunes, considérés comme les plus exposés aux conséquences fâcheuses de la crise et à l’extrémisme violent. Le projet cible sur les arrondissements de Maroua, Mora, Kousseri, Mokolo dans les trois départements (Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone et Chari) les plus touchés par la crise nigériane et les attaques de Boko Haram au Cameroun.

Objectifs

Photo de famille Forum des jeunes sur la Paix, la Cohésion Sociale et le Développement

Soutenir la prévention de l’extrémisme violent dans l’Extrême Nord à travers l’autonomisation et l’offre  d’opportunités économiques aux couches vulnérables spécialement les jeunes et les femmes.

Plus spécifiquement, l'objectif de ce projet est de: 

  1. alléger les conséquences socio économiques consécutives à l’extrémisme violent et renforcer la résilience des personnes vulnérables
  2. réduire le risque de radicalisation des jeunes et  des communautés et renforcer à la crise et leur capacité à prévenir et à répondre à l’extrémisme violent sont améliorées.

Résultats escomptés



  1. Le relèvement de, et la résilience à l’impact socio-économique de l’extrémisme violent sont renforcés
  • Les personnes déplacées internes et membres des communautés hôtes bénéficient des emplois rapides et disposent de revenus stables ;
  • Les personnes déplacées internes et membres des communautés hôtes, spécialement les jeunes et les femmes affectés par la crise acquièrent de nouvelles techniques et de nouvelles aptitudes de management;
  • Les jeunes acquièrent une initiation en montage d’affaires et de micro projets économiques;
  • Les jeunes  soutenus par le projet disposent de capacités nécessaires pour leur relèvement socio économique rapide des effets de la crise

        2. La résilience des communautés à la crise et leur            capacité à prévenir et à répondre à l’extrémisme violent            sont améliorées.

  • Les causes et les conséquences de la radicalisation sont mieux connues des membres des communautés cibles (leaders religieux, enseignants, parents, jeunes et enfants) et ceux ci disposent des meilleures capacités pour la prévenir;
  • Des jeunes exposés à l’extrémisme violent sont désengagés et réintégrés dans leurs communautés

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe