Rapport des consultations nationales sur l'agenda de développement post 2015

Publié le 25 sept. 2013
image

A retenir

Le Cameroun a enregistré d’important progrès vers la réalisation des OMD. Toutefois ces progrès ont été inégaux entre les régions et au sein de la population. La réalisation des OMD reste une priorité majeure pour le Gouvernement du Cameroun qui bénéficie du soutien des partenaires au développement. A cet effet, le Système des Nations Unies, de concert avec les pays membres, s’est engagé dans l’identification des priorités devant faire partie de l’Agenda de développement post-2015. Le Cameroun a été de ce fait choisi comme pays pilote pour contribuer à cette réflexion visant à engager le monde sur la voie d’un développement accéléré, irréversible et durable. Ce processus a offert à l’ensemble des parties prenantes (le Gouvernement, la société civile, les populations à la base, les partenaires au développement) la possibilité et la responsabilité collectives de contribuer à la construction d’une nouvelle ère de prospérité partagée et de développement inclusif et durable tel que souhaité par le Secrétaire Général des Nations Unies.

A retenir

  • Des efforts sont encore à déployer en matière de lutte contre la corruption
  • Les priorités retenues: santé, éducation, emploi, et environnement, avec comme préoccupations transversales les infrastructures, la gouvernance et les droits humains incluant le genre
  • Bien que formellement reconnus, les droits humains en général et le genre en particulier ne sont pas suffisamment pris en compte, avec une bonne différentiation, dans les politiques, stratégies et programmes de développement, ainsi que dans l’affectation des ressources
  • La plupart des OMD ne pourront pas être réalisés en 2015

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Cameroun 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe