Appui à la cohésion sociale dans la région de l'Extrême Nord

Situé à 35 km de Maroua, dans la Commune de Tokombéré dans le département du Mayo-Sava, le marché de Makalingaï, est le premier marché construit dans le cadre du projet « Cohésion sociale » pour la revitalisation des économies locales dans la région de l’Extrême Nord, qui accueille plus de 300 000 réfugiés et plus 198 000 personnes déplacées internes.

Les minéraux de développement : Un secteur en pleine expansion

Le Programme ACP-UE lancé au Cameroun le 18 octobre 2016 compte bien changer la donne. Après sa phase de lancement suivie de l’atelier de consultation nationale, informer, sensibiliser et former les acteurs de ce secteur sur la prévention de la santé, le respect des normes de sécurité et de l’environnement, la prévention des conflits dans la pratique des activités artisanales minières était l’étape suivante de ce programme.

Apporter de l’espoir aux personnes vulnérables à travers des interventions de cohésion sociale

«J'ai dû arrêter l'école à cause du manque de ressources financières. Depuis ce moment, je cherchais une activité qui me permettrait de prendre en charge mes besoins. Heureusement, aujourd'hui, je suis un bénéficiaire du projet, qui m'a donné l'occasion de réaliser ce que j'ai désiré. Ainsi témoigne Christine Danada, une jeune camerounaise âgée de 22 ans.

Helen Clark solidaire avec le peuple camerounais qui connait une crise sécuritaire sans précédent

L’Administrateur du PNUD, Madame Helen Clark, a effectué une visite au Cameroun du 29 au 30 août 2016. Elle est arrivée au Cameroun dans un contexte où le nombre de populations déplacées et réfugiées dans la région de l’Extrême-Nord est sans cesse croissant ; la cause principale étant la recrudescence des...

Les TIC : la clef de l’amélioration de la qualité des services rendus aux usagers

La Commune de Malaga d’Espagne avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a procédé le vendredi 30 septembre 2016 à la cérémonie solennelle de remise de matériel informatique à la commune de Yaoundé 7.

Les leaders religieux équipés pour la prévention de la violence extrême dans la région de l’Extrême-Nord

Depuis 2014 la crise sécuritaire dans la région de l'Extrême Nord du Cameroun a révélé au grand jour les vulnérabilités socioéconomiques et les pesanteurs culturelles qui sapent l’insertion des couches défavorisées, particulièrement les femmes et les jeunes. Ces fragilités sont sources de conflits et exposent les jeunes particulièrement à l’intolérance et à la violence extrême.

Changements climatiques: le Cameroun respecte ses engagements

Lors de la conférence internationale sur les changements climatiques « COP 21 », le Cameroun a pris l’engagement de réduire de 32% l’empreinte carbone de son développement. Dans ce contexte, l’ONACC a vocation à devenir l’instrument institutionnel opérationnel clé permettant au Cameroun non seulement d’honorer ses importants engagements internationaux mais aussi, d’optimiser sa résilience aux effets néfastes des changements climatiques.

Choc climatique et insécurité alimentaire

Le rapport de UN Office for the humanitarian action fait état de 545 499 personnes vulnérables du fait de cette insécurité alimentaire dans la région de l’Extrême-Nord. Pour améliorer la production agricole dans leur département, l’association INADES Formation a mis en œuvre un projet visant à informer et à éduquer 568 personnes dans le département du Mayo Kani sur les effets du changement climatique.

La mise en œuvre des ODD : le Cameroun et l’ONU unis dans l’action humanitaire pour ne laisser personne en marge

Chaque jour, l’Organisation des Nations Unies au Cameroun œuvre à accompagner le Gouvernement dans ses programmes pour une croissance forte et durable qui prend en compte les couches les plus vulnérables du pays.

Education civique et insertion des jeunes

Le climat d’insécurité qui prévaut dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun asphyxie les secteurs clés de l’économie locale, dont les effets nuisibles se font sentir sur la santé, l’alimentation, la nutrition, les services sociaux de base et l’environnement. De plus, le flux de réfugiés et personnes déplacées...

Un nouveau programme en faveur des minéraux du développement au Cameroun

Le Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement vise à renforcer les capacités et à améliorer le profil et la gestion des Minéraux du Développement. Le programme, doté d’un budget de 13,1 millions d'euros, est une initiative du groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Groupe ACP), financée par la Commission Européenne et le PNUD, qui assure aussi sa mise en œuvre.